Petits bouchons, certes… mais pour une grande cause

A l’initiative de René Garcin, Lyonnais mais Rouvenacois depuis longtemps,  le Maire a trouvé important d’associer notre commune à la lutte contre le cancer en collectant les bouchons en liège et synthétiques et en agissant également en faveur du recyclage.

Ces bouchons sont  vendus à des recycleurs partenaires pour être transformés en nouveaux produits comme des panneaux d’isolation, du mobilier, des semelles de chaussures. Les bénéfices sont reversés à l’association France Cancer.

Pourquoi collecter les bouchons

L’action démarrée en décembre 2021  a déjà permis de recueillir une grande quantité de bouchons. Un immense merci à tous ceux qui y ont contribué.

L’action se poursuit cependant et prend même de l’ampleur après que  René Garcin “ait pris son bâton de pèlerin” pour solliciter les mairies, les caves viticoles et les restaurants de notre région.

Il est possible d’apporter ses bouchons à Fa,  à la mairie ou à l’école,  ou à la mairie de Rouvenac (voir les heures d’ouverture des mairies dans l’onglet “contact”).
Pour recueillir les bouchons à Rouvenac, un petit tonnelet  attend même chaque donneur.

Ce tonnelet recueille vos bouchons à la mairie de Rouvenac

Pour conclure voici deux poèmes de René Garcin :

Petit Bouchon
( Grand Projet )

Petit bouchon de liège
Dans le nez des bouteilles, je tiens mon siège
Pour aider ce nectar merveilleux
A devenir vieux et à faire beaucoup d’heureux.
Chaque événement festif est l’occasion
De me faire sauter, de m’envoyer en l’air
Pour remplir , sans faux col, les verres
Et de trinquer à la sainte libation…
Alors extirpé sans ménagement de mon long repos
Le vin coulera à flot
Et le bras tendu, les joyeux lurons boiront à la santé
De tout les vignerons luttant contre les aléas du métier.
Mais moi, le petit bouchon, vulgaire
Bouche trou… pourtant si nécessaire
Une fois extrait par un geste énergique
Engendrant une douce musique de comptoir
On me met à l’écart dans le noir
Caché au fond d’un tiroir
Et ensuite on me jette comme un malpropre avec les déchets
Pour certains , je suis dépourvu d’intérêt
Pourquoi grand dieu, de tels actes de mépris
Alors qu’une fois recyclé, revalorisé
Je pourrai avoir une autre vie.
Collaborer avec des associations aidant à la détresse d’autrui.
La nature nous offre un cadeau sans pareil
Alors respectons ce don du ciel
Et donnons une seconde existence à cette spongieuse matière
Du Beaujolais aux bordelais en passant par les Corbières
ce liège mis à la lumière engendrera demain, de beaux projets.
Des hommes, des femmes, des bénévoles d’une grande générosité
Partout sur le territoire français
Lors d’une mobilisation solidaire
Recueillent des bouchons pour financer la recherche contre le cancer.
Encore plus aujourd’hui qu’hier
Les petits ruisseaux font les grandes rivières
chaque denier récolté est un pas important
Vers la réussite d’un gigantesque défi
Anéantir cette maladie qui tyrannise la vie
Et rendre le sourire à des millions de gens.


Au feu de la passion

Guidé par ma passion
Toujours dans l’action
Pour remplir de nobles missions
Et entretenir la flamme
Qui brûle en mon âme

Agir, avec une grande envie
De donner un peu de soi
Pour aider autrui
Et jouir d’une profonde joie
Celle d’offrir et de recueillir
De tendres sourires.

Fidèle partenaire
Humble soldat
J’irai partout au combat
Afin de recueillir les fonds nécessaires
Et gagner la guerre
Contre ce maudit cancer.

Porte paroles
A la force de mes guibolles
Je vagabonderai à travers toute la France.

Pour former une armée de bons samaritains
Qui m’accompagnera sur les chemins
Le cœur chargé d’espérance .

L’espérance de voir un jour prochain
Des chercheur s’écrier « Eurêka !»
Nous avons gagné notre combat.